Vilmos Csikos – une période mouvementée !

En plus de préparer et de participer à des concours, de faire des concerts et de préparer l’enregistrement de son CD, Vilmos fréquente aussi toujours le Conservatoire de Bruxelles. En réussissant tous ses examens cette année, Vilmos peut se détendre un peu durant l’été. Peut-être que certains de nos lecteurs se souviendront de la vidéo de Vilmos lors de la finale du YBT… Dans ce document, il dit au public qu’il apprend à conduire, eh bien hier, je suis heureux de vous l’annoncer, il a eu le permis !

Je pense que vous pouvez bien imaginer que jouer d’un violon aussi bien que le fait Vilmos prend littéralement des milliers d’heures de pratique, ce ne sera donc pas une surprise si je vous dis que son violon a sérieusement besoin d’être réparé. Le manche est usé jusqu’à la trame du bois, l’âme et le corps ont besoin que l’on y prête attention ainsi que d’une bonne révision. Au cours des prochains mois, Vilmos devra prendre la déchirante décision de laisser son violon à un luthier et il jouera alors sur un instrument ‘prêté’, le temps que le sien soit réparé (cela peut prendre plusieurs semaines, voire des mois).

A moins d’être chanceux et d’avoir un riche bienfaiteur (comme Nigel Kennedy), il est peu probable que quelqu’un vous prête un Stradivarius, Vilmos devra alors se contenter de ce que l’on aura de mieux à lui offrir. Les temps sont durs. Rien ne garantit qu’il sera satisfait de son instrument une fois qu’il l’aura récupéré. J’ai connu beaucoup de musiciens d’instruments à cordes qui n’arrêtaient pas de s’inquiéter pour leurs instruments. Croisons les doigts que tout se passe au mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.